ARRL répond a la FCC pour la proposition

ARRL répond a la FCC pour la proposition de frais Radioamateurs

ARRL répond a la FCC pour la proposition de frais Radioamateurs!

L’ARRL à la consultation de la FCC sur la facturation des frais Radioamateurs chaque fois qu’ils demandent ou renouvellent une licence ou s’ils étudient et mettent à niveau leur licence.
Dans une réponse complète de 9 pages s’opposant à la proposition de la FCC, la Ligue déclare:
« le grand intérêt public est d’encourager le travail bénévole, la préparation des communications d’urgence, les enquêtes scientifiques et les  compétences en communication décrites dans les règles de la Commission comme base et objectif du service Radioamateur. »
« contrairement à d’autres services réglementés par la Commission, le service Radioamateur est en grande partie autonome en vertu de dispositions statutaires spécifiques et uniques. »
« L’ajout de frais d’inscription augmentera considérablement la complexité et les exigences pour les examinateurs volontaires s’ils sont censés percevoir et verser des frais d’inscription à la Commission au nom de chaque candidat retenu, ou autrement fournir un moyen pour chaque candidat retenu de soumettre des frais à la Commission en même temps qu’une demande qui doit être soumise par l’examinateur bénévole. »
Le service de radioamateur a une base unique dans les règles de la Commission. Outre les exigences non pécuniaires et les aspects d’autorégulation évoqués ci-dessus, la base du service énoncée dans les règles de la Commission prévoit que le service est non commercial et public. Le service public et les communications d’urgence sont reconnus par le Conseil dans la partie 97.1 de ses règles et sont des activités majeures exercées par des Radioamateurs tout au long de l’année sans frais pour le gouvernement fédéral. »
« Dans la partie 97.1 de ses règles, le Conseil reconnaît également l’objectif d’intérêt public du service Radioamateur » de contribuer à l’avancement de l’art radiophonique « , de faire progresser » les compétences dans les phases de communication et techniques de l’art « et de développer «Le réservoir existant au sein du service Radioamateur d’opérateurs formés, de techniciens et d’experts en électronique.» Pour atteindre ces objectifs, il faut travailler avec des jeunes, dont beaucoup peuvent avoir des difficultés à payer les frais de dossier proposés »
Lire la réponse de l‘ARRL ICI

Info de la Source Publié dans ANRPFD * ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Translate »